Votre objectif :

Payer moins d'impôts

  Réduire votre fiscalité, une stratégie long terme pour un objectif immédiat      

La pression fiscale des ménages n’a cessé d’augmenter ces dernières années en raison notamment du nécessaire financement des déficits publics. L’impact s’est fait sentir à la fois par l’accroissement des taux d’imposition, par la diminution des possibilités de déduction et par la limitation globale annuelle d’allègement fiscal (le plafonnement des niches fiscales).

 

La défiscalisation, autrement dit la réduction du montant des impôts (tous impôts confondus) payé chaque année, ne s’improvise pas et plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour une optimisation réussie !

Les premiers éléments à étudier

La catégorie d’impôt sur laquelle vous pouvez / voulez agir

Les impôts sont de 2 ordres :

  • Impôt sur le revenu : son montant dépend des revenus de votre travail, des revenus éventuellement générés par vos placements financiers et des placements immobiliers.

  • Impôt sur la fortune immobilière (IFI) : son montant dépend du montant de votre patrimoine immobilier total, y compris votre résidence principale (après un abattement de 30 %). L’impôt sur la fortune est dû par les foyers dont le patrimoine immobilier net taxable est supérieur à 1,3 million d’euros mais le montant de l’imposition à l’IFI se calcule à partir de 800 000 € de patrimoine par foyer.

Chacune des catégories d’impôts dispose de ses propres alternatives et de ses propres déductions. Avant de choisir une solution de défiscalisation, un premier niveau d’analyse est nécessaire pour évaluer vos possibilités :

  • Pour réduire votre impôt sur le revenu, il faut accroître vos charges (emploi à domicile par exemple) ou bénéficier des dispositifs d’incitation créés par le législateur en contrepartie de la participation à la vie économique du pays (investissement locatif sous conditions, investissement dans l’innovation, retraite par capitalisation…).

  • Pour réduire vos impôts sur les revenus fonciers (loyers) issus de vos biens immobiliers, vous pouvez créer du déficit foncier (dépenses de travaux, autres investissements immobiliers...), ou bien arbitrer une partie de votre patrimoine immobilier.

  • Pour réduire votre IFI*, il est possible de diminuer votre patrimoine taxable en investissant dans des biens financiers ou éxonérés (oeuvres d'art, nue-propriété de parts de SCPI) ou en donnant la pleine propriété ou l'usufruit d'un bien à vos enfants.

L’écart entre la réduction d'impôts et l’investissement à réaliser

L’opportunité de réduire votre charge fiscale est octroyée par l’État, qui renonce à une part parfois substantielle de ses recettes fiscales parce qu’il y trouve une compensation économique équivalente.

 

En l’espèce, il y a incitation fiscale lorsque l’investissement privé prend le relai du financement d’État : le dispositif Pinel et la nécessaire mise en chantier et en location de nouveaux logements, le PERP et le passage de la retraite (collective) par répartition à la retraite (individuelle) par capitalisation, les FCP dans l’innovation et le financement des entreprises innovantes qui démarrent.

 

Les deux horizons diffèrent car le besoin de défiscalisation est souvent immédiat : c’est « maintenant » que l’on veut alléger ses impôts, c’est souvent « plus tard » que l’investissement donne toute la mesure de ses « effets patrimoniaux ».

La justification patrimoniale de l’investissement défiscalisant

Il est essentiel de valider l’adéquation entre le choix du dispositif fiscal et votre situation patrimoniale, votre profil d’investisseur et votre horizon d’investissement.

 

Non seulement la dimension fiscale d’un investissement ne se suffit pas à elle-même au regard du législateur mais, de plus, elle ne doit pas mettre en péril la pérennité de votre organisation patrimoniale :

  • Quel est le risque de perte en capital de l’investissement ?

  • Quelle part de capital est mobilisée pour le financement ?

  • Quel montant est éventuellement bloqué pendant la durée de l’investissement ?

Ces éléments doivent être mesurés, évalués, avant toute prise de décision. Un conseil avisé vous aidera à prendre les bonnes décisions car les solutions de réduction d’impôts sont multiples et il s’agit d’établir vos priorités. 

Quelques illustrations

 

L’avantage fiscal Pinel peut s'étendre jusqu'à 12 ans, mais :

  • le bien doit être loué nu à titre de résidence principale pendant toute la durée de l'engagement.

  • le locataire ne doit pas appartenir au foyer fiscal du propriétaire (mais peut être un ascendant ou un descendant).

 

Un investissement sur un Fonds Commun de Placement dans l'Innovation (FCPI) permet une réduction de l'impôt sur le revnue l’année de l’investissement, et :

  • le rendement potentiel d’un FCPI s’exprime au terme du produit, soit 8 ans minimum,

  • le risque de perte en capital est équivalent à un risque actions.

 

Les versements effectués sur un PERP peuvent être déductibles du revenu imposable, et :

  • le capital est mis en réserve jusqu’au moment de la retraite,

  • il sera disponible sous forme de rente mensuelle et pour partie en capital.

Vigilance ! 

Année blanche liée à la mise en place du prélèvement à la source : les versements effectués en 2018 ne permettront pas de gain fiscal mais l'absence de versement en 2018 pourra réduire le gain fiscal 2019.

accès client

contactez-nous par téléphone


0 800 881 888

Du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h

Être rappelé

Contactez-nous par e-mail

être rappelé
Nos consultants sont à votre disposition.
Indiquez le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé (du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h).
Je souhaite être rappelé à un autre moment
Séléctionnez un jour :
Plage horaire :
Contactez-nous par
e-mail
* champs obligatoires
Fermer x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposez des contenus adaptés à vos centres d'interêts et mesurer la fréquentation du site

Pour plus d'informations, gérer ou modifier vos paramètres de cookies, cliquez-ici