Les grands arbres sont longs à croître ; il ne faut qu'un instant pour les renverser

Le mois de février a été en tout point semblable à celui de janvier. Le rallye des marchés actions s’est poursuivi, laissant derrière lui la dépression des derniers mois de l’année 2018. 

Les indices américains ont regagné en 2 mois ce qu’ils avaient abandonné en fin d’année et affichent une hausse de plus de 11 % par rapport au 1er janvier 2018 (S&P 500). Les marchés européens (MSCI Europe) sont également proches des niveaux enregistrés début 2018. Seuls les marchés émergents (MSCI Emerging Markets) affichent une légère performance négative sur les 14 derniers mois.

 

C’est peu dire que les marchés financiers vivent depuis quelques semaines un paradoxe surprenant ! Plus les révisions de croissance économique à la baisse se font fortes, plus les investisseurs se portent sur les actifs risqués, notamment les marchés actions, et ce malgré les incertitudes sur le Brexit, sur la sortie de la guerre commerciale sino-américaine, et de façon générale sur les risques politiques qui continuent à poindre dans toutes les régions du globe.

 

C’est pourtant ces problématiques qui avaient entrainé la chute brutale des marchés en 2018 ! Comment les mêmes causes peuvent-elles entraîner des effets différents en quelque mois ?

 

L’élément de réponse principal est à mettre à l’actif des banquiers centraux qui ont acté l’apparition des problèmes politiques, économiques voire géopolitiques, en reportant leurs velléités de resserrer les conditions monétaires et les injections de liquidités telles qu’elles avaient lieu depuis presque 10 ans. En janvier dernier, la banque centrale américaine avait déjà décidé d’opter pour une position attentiste. Elle a été suivie en février par les principales banques centrales. Les dirigeants de la BCE ont ainsi proposé de fournir de nouveaux financements aux banques et la Banque Centrale de Chine a arrosé les banques commerciales de liquidités et a assoupli leurs contraintes de réserves obligatoires. 700 Mds USD de crédit ont ainsi été débloqués pour les entreprises chinoises !

 

La faiblesse de la dynamique de croissance implique un maintien prolongé de la politique de taux bas dans le monde entier et les investisseurs sont ainsi forcés d’orienter leurs flux vers les seuls marchés qui peuvent leur offrir des perspectives de rendement positives. En effet, les marchés actions offrent un rendement d’environ 3 à 4 % en Europe, alors que les rendements sur les obligations sont revenus sur les plus bas niveaux que l’on avait connus en 2016. Ainsi le Bund (taux 10 ans allemand) se rapproche à nouveau de la barre des 0 %.

 

Cependant, bien que les marchés anticipent désormais une issue favorable au Brexit, ainsi qu’aux négociations sino-américaines et que les problèmes italiens ont, pour l’instant, été relégués au deuxième plan, il nous faut rester vigilants car tout retournement sur ces sujets pourrait rapidement fragiliser la hausse de ces dernières semaines.

 

Achevé de rédiger le 12/03/2019.

Nadine Trémollières

Directeur Primonial Portfolio Solutions

Diplômée de l’ESG, Nadine Trémollières a débuté sa carrière comme trader à la Caisse des Dépôts et Consignations pendant plus de 10 ans. Elle a ensuite intégré les équipes d’AXA IM, d’abord gestionnaire puis responsable des marchés de taux émergents avant de rejoindre Pictet AM à Genève en tant que responsable de la gestion obligataire des produits « Total Return ». Depuis 2008, de retour à Paris elle était gestionnaire senior multi asset chez HSBC Global Asset management, plus particulièrement en charge des appels d’offres de produits innovants. Elle a rejoint le groupe Primonial en 2014.

accès client

contactez-nous par téléphone


0 800 881 888

Du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h

Être rappelé

Contactez-nous par e-mail

être rappelé
Nos consultants sont à votre disposition.
Indiquez le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé (du lundi au vendredi de 9h à 19h).
Je souhaite être rappelé à un autre moment
Séléctionnez un jour :
Plage horaire :
Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles
Contactez-nous par
e-mail
* champs obligatoires
J'accepte et je continue x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour nous permettre de vous fournir un contenu adapté à vos centres d’intérêt et mesurer la fréquentation du site.

Vous trouverez ici plus d’informations au sujet de notre politique concernant les cookies.